Inter Vivos

Forum non officiel des RR
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Abominable nouvelle

Aller en bas 
AuteurMessage
Aldara
À bâillonner
À bâillonner
avatar

Nombre de messages : 555
Date d'inscription : 04/07/2007

MessageSujet: Abominable nouvelle   Mer 5 Nov - 17:57

Aldara était blanche, les yeux vides et creusés, la bouche tombante, les bras ballants. Au bout de ses doigts un parchemin, comme elle en avait reçu un à Saint Aignan, estampillé du sceau d'un monastère perdu on ne sait où...
Un ruban noir le maintenait roulé quand elle l'avait reçu, elle avait compris tout de suite qu'un drame s'était produit. A présent, le feuillet dans une main, le ruban dans l'autre, elle marche comme un somnambule, tentant de ne pas perdre pied.
Elle ne voit pas ses amis qui la regardent passer, sans oser lui demander ce qui se passe. Elle ne sait même pas pourquoi elle marche ni où elle va.
Sans un bruit, sans même ciller, de lourdes larmes roulent sur ses joues et s'écrasent sur son corsage rouge, le fonçant de taches irrégulières.
Ses mains se font mortes, le velin glisse de ses doigts et virevolte dans l'air jusqu'à se poser au sol, annonçant dans un fracas silencieux:

A l'attention de Dame Aldara,
A l'attention des Rouges
domiciliés présentement en la Rouge Maison,
Comté de Toulouse.

Nous, Père Ignace, Curé de Dié en Duché du Lyonnais Dauphiné, avons la tristesse de vous faire part de la mort tragique dudit Sieur Lohengrine, en les murs de notre dispensaire, ce jour du 26 Octobre de l'an de Grasce 1456.
En effet, un unijambiste grièvement blessé à l'arme blanche s'est présenté au dispensaire il y a quelques jours, répétant inlassablement :
Je suis Lohengrine, cette fois, je vais mourir, prévenez La Rouge, Aldara, en Toulouse, je suis Lohengrine, faites-la prévenir, Aldara La Rouge..."

Très vite la fièvre le prit, il parla d'une souris, qui régnait dans un cagibi, ou quelque chose comme ça. Ses contusions gravissimes ne purent être efficacement soignées, bientôt l'infection le gagna; la paix lui vint au bout du 3ème jour.

Nous vous présentons donc, Dame, toutes nos condoléances, n'ayant pas saisi ce que vous étiez pour le malheureux et vous assurons que les derniers sacrements lui ont été portés, afin qu'il rejoigne Aristote et trouve la vie éternelle.

Que la paix soit avec vous, ma fille, que le Très Haut vous protège et vous guide, vous et les vôtres, sur le chemin de la foy.

Ignace de Gonzoléo, Curé de Dié
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Grandpas
Pipelette
Pipelette
avatar

Nombre de messages : 163
Localisation : Polignac (Bourbonnais-Auvergne)
Date d'inscription : 14/09/2008

MessageSujet: Re: Abominable nouvelle   Mer 5 Nov - 20:53

Grandpas arriva en courant dans la salle en apprenant qu'un pli était arrivé. À la mine déconfite d'Aldara, il comprit que quelque chose de grave s'était produit. Il s'approcha de sa petite soeur et ramassa le parchemin qui était tombé de la main tremblante de la jeune femme.
Il le lut rapidement, ayant compris dès les premières lignes ce qui était arrivé. Il posa le parchemin ouvert sur la table à la vue de tous ceux qui passeraient par ici et se tourna alors vers son amie.

Je ne sais quoi te dire. Sache que je suis là si tu as besoin, tout comme Lilas et bien d'autres encore.
Je sais ta peine Aldara. Je sais combien tu t'étais attachée à cet unijambiste au caractère bien trempé.


Les mots lui manquaient pour soulager le chagrin d'Aldara. Être présent était encore ce qu'il pourrait faire de mieux.

_________________

Seigneur de Drummore, Baron du Connemara, Comte de Galloway
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mileagan
Bavard
Bavard
avatar

Nombre de messages : 69
Age : 34
Localisation : Foix
Date d'inscription : 21/10/2008

MessageSujet: Re: Abominable nouvelle   Mer 5 Nov - 21:53

Miléagan ne connaissait pas ce Lohengrine, mais il pouvait ressentir la peine d'Aldara lui soulever la poitrine et tempêter dans son cerveau. Il se contenta juste de la prendre dans ses bras et de la laisser pleurer.

Pleure, pleure autant que tu le désires. Ne garde pas cela au fond de toi...

Il posa le menton sur sa délicate chevelure, et laissa rouler une larme, pour partager sa tristesse, repensant à tous ses amis décédés et à tous ses soldats morts au combat.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aldara
À bâillonner
À bâillonner
avatar

Nombre de messages : 555
Date d'inscription : 04/07/2007

MessageSujet: Re: Abominable nouvelle   Jeu 6 Nov - 2:42

Grandpas, d'abord, la réconforte, par ses mots, par sa présence. Toujours le premier quand elle ne va pas bien... Alors qu'elle tend la main vers lui, Miléagan fait son entrée. La main stoppe sa course et vient se caler dans son cou, comme toujours.
Elle le regarde juste, ses joues ruisselantes, tandis qu'il la prend dans ses bras et la serre, un peu d'abord puis plus fort, presque trop.
Il presse la rouge tête contre son torse, glissant ses doigts dans ses cheveux, la caressant comme on berce un enfant qui s'est fait mal.
Elle pleure de plus belle, en silence toujours, sans spasme ni soubresauts, juste la tristesse qui déborde de ses yeux...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Grandpas
Pipelette
Pipelette
avatar

Nombre de messages : 163
Localisation : Polignac (Bourbonnais-Auvergne)
Date d'inscription : 14/09/2008

MessageSujet: Re: Abominable nouvelle   Jeu 6 Nov - 16:36

Grandpas n'eut pas le temps de réconforter Aldara. Le sieur Miléagan fit irruption dans la pièce et fit ce que l'Écossais allait faire.
Il les regarda quelques secondes et se sentit rapidement de trop. Tenir la chandelle n'était point dans ses cordes, même pour Aldara pour laquelle il avait une affection sans limite.

Sans bruit, il sortit de la pièce et laissa les amoureux seuls. Il repensait à ces dernières semaines. Sa rencontre avec Aldara, l'amitié qui s'était installée entre eux. Il se souvenait d'Albi, du fleuve, d'Aldara commençant à se noyer et qu'il avait sortie de l'eau, presque inanimée.

Il l'avait trouvée si fragile, si... si belle! Il l'avait ranimée puis avait eu envie de l'embrasser, se retenant par respect pour elle, par respect pour ce qu'elle ressentait pour les hommes. Et... et aujourd'hui, c'était un autre qui avait conquis son coeur. Lui était relégué au rang de...

Mais il secoua la tête comme pour chasser ces souvenirs. Ne pas revenir en arrière, ne pas ressasser le passé. Mais il regrettait fort que, depuis l'arrivée du Chevalier, leurs rapports étaient devenus distants.
Aujourd'hui, elle allait partir de son côté, avec lui, laissant l'Écossais seul. Ainsi était la vie...

_________________

Seigneur de Drummore, Baron du Connemara, Comte de Galloway
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Abominable nouvelle   

Revenir en haut Aller en bas
 
Abominable nouvelle
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» nouvelle position amoureuse
» Nouvelle gare de Liège Guillemins
» Nouvelle Mixery
» Nouvelle Collection - Comment Herge a créer Tintin ?
» Nouvelle Barbie ...Black Canary

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Inter Vivos :: Rez-de-chaussée :: Bibliothèque-
Sauter vers: