Inter Vivos

Forum non officiel des RR
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Une nuit, entre Foix et Castelnaudary

Aller en bas 
AuteurMessage
Aldara
À bâillonner
À bâillonner
avatar

Nombre de messages : 555
Date d'inscription : 04/07/2007

MessageSujet: Une nuit, entre Foix et Castelnaudary   Ven 7 Nov - 4:44

Il faisait lune haute quand le couple s’était mis en marche. Elle, enroulée dans sa cape de nuit, lui serrant sa maigre chemise, trop maigre pour la saison. Ils marchaient main dans la main, coupant la nuit de leurs pas cadencés. Un peu vite, ils avaient décidé de faire route vers Castel, juste tous les deux, une occasion de se parler.
Aldara sentait cette main dans la sienne, puissante, sûre, amoureuse aussi. De temps en temps, il pressait ses doigts, la regardait en souriant, sans jamais interrompre la marche.
Les voilà partis pour un long voyage. Long et périlleux sans doute. Rien qu’en Toulouse, Aldara savait, pour avoir été procureur, que les brigands faisaient la loy sur les chemins. Elle n’avait pas peur, elle en avait mâtés des coriaces, tués certains, torturés même d’autres…
Son surnom, La Rouge, ne lui venait pas du hasard…
Ils marchaient depuis quelques heures déjà, la nuit avait mangé les cités, devant et derrière, seuls les hululements lointains d’une chouette brisait le silence nocturne…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mileagan
Bavard
Bavard
avatar

Nombre de messages : 69
Age : 34
Localisation : Foix
Date d'inscription : 21/10/2008

MessageSujet: Re: Une nuit, entre Foix et Castelnaudary   Ven 7 Nov - 10:35

Une nuit fraîche, une nuit normale pour la saison déjà bien avancée. Bientôt la contrée retrouvera son tapis de feuilles oranges, jaunes et rouges. Mileagan frissonnait, pestant contre lui même de ne pas s'être acheté quelque chose de plus chaud. Il s'imaginait parcourir les jolies plaines provençales sous une chaleur torride, pour ne plus ressentir le froid de la nuit qui hérissait ses poils.

Aldara semblait être méfiante, lui avait du mal à s'imaginer que des brigands pouvaient sévir entre deux villes aussi proches que Foix et Castelnaudary... Il était néanmoins aux aguets, comme toujours, prêt à bondir sur tout assaillant, humain ou animal. A cette image, il accéléra néanmoins le pas.


Allons pressons-nous, il serait bon d'arriver avant la fin de la nuit, que nous ayons quelques heures de repos avant de commence ce que nous avons à faire, enfin ce que tu as à faire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Abelone

avatar

Nombre de messages : 2
Date d'inscription : 07/11/2008

MessageSujet: Re: Une nuit, entre Foix et Castelnaudary   Sam 8 Nov - 12:21

Une nouvelle campagne dans une nouvelle contrée. Le couple était reparti sur les chemins, toujours aussi guilleret et grisé d'excitation dans l'expectative de nouveaux butins à glaner ici ou là, et d'user leur bottes sur de nouvelles drailles.
Leurs mains nouées délicieusement l'une dans l'autre, leurs pensées toujours unies par les mêmes désirs et les mêmes envies, ils cheminaient sans un mot. Ils étaient de ceux qui savent apprécier le silence ... comblés par la seule et unique présence de l'autre. Ils étaient de ceux à qui les mots ne suffisent plus pour exprimer la puissance et l'ardeur de leur sentiments ... alors à quoi bon ?

Mais dejà l'heure avançait, le soleil baissait dangeureusement sur l'horizon. Le temps de la planque... La nature avait placé au détour d'une boucle du chemin sinueux qui remontait vers Castelnaudary une haie d'arbousiers semblant parfaitement idoine pour leur forfait. Un regard circulaire pour être certains de leur solitude à cet instant, et ils s'y glissèrent au-delà.

Aby se laissa tomber au sol, relachant enfin sa lourde besace qui commençait à lui marquer l'epaule de traits rouges enfoncés par ses dures lanières de cuir. La faim qui commençait à se faire sentir fut rapidement comblée par l'engloutissement d'un pain sans autre gout que ceux du sel et de farine. La moue désapointée qui vrillait son visage se mut pourtant en un doux sourire, ses yeux brillants s'étant à nouveau posés sur cet homme avec qui elle partageait tant.

Cet instant contemplatoire passé, elle sortit de sa peau de mouton un bout d'etoffe noir et se l'appliqua sur le museau, ne laissant apparaitre que le bleu de ses iris et quelques boucles flamboyantes indomptables. Elle approcha son visage ainsi dissimulé de celui qu'elle chérissait et posa son regard dans le sien. Une pensée lui dessina alors un sourire invisible *un regard noisette ne peut qu'attirer la femme ecureuil ...*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aldara
À bâillonner
À bâillonner
avatar

Nombre de messages : 555
Date d'inscription : 04/07/2007

MessageSujet: Re: Une nuit, entre Foix et Castelnaudary   Sam 8 Nov - 14:40

A chaque pas, Aldara entendait tinter ses quelques écus dans sa besace, alors que celle de Miléagan étant nettement plus garnie. Toutes ses économies! Au bas mot, 500 écus, qu'il trimballait ainsi, dans un simple sac de toile. Elle ne trouvait pas cela très judicieux, mais l'homme semblait sûr de son fait.
On ne détrousse pas un chevalier, même amoindri par l'inactivité et les combats! avait-il déclaré, bombant le torse et souriant à sa Rouge.

Elle n'avait pas peur pour elle, elle était armée, sa blanche épée, son bouclier, cadeau de mariage de son Poilu de George, sa petite dague à sa hanche... Et puis elle était forte, la viande toulousaine lui avait bien profité. Enfin, pour s'être déjà faite détroussée par le passé, elle ne voyageait jamais avec grand chose, quelques écus et du pain, c'était bien suffisant.
Non, c'est pour lui qu'elle craignait. Voilà long qu'il n'avait pas voyagé, voilà long qu'il ne s'était pas battu, vraiment battu. Ses réflexes s'étaient sans doute un peu ralentis, sa vigilance distendue, ses muscles avaient fondus, elle l'avait constaté...

Ils marchent toujours, lui serrant ses doigts dans les siens, entrelaçant les serpents de leurs mains, alors qu'ils passent devant un petit arbuste piqué de minuscules taches rouges, qui semblent être des fruits. Dans la pénombre, on les devine, éclairés par la lune haute.
Des bruissements légers, un petit animal sans doute. Un écureuil peut-être...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dalmont

avatar

Nombre de messages : 1
Date d'inscription : 12/11/2008

MessageSujet: Re: Une nuit, entre Foix et Castelnaudary   Ven 21 Nov - 1:56

Accompagné comme toujours par son épouse, il l'emmena vers de nouvelles aventures quand il conçut l'idée de se rendre chez les mangeurs de cassoulets. Une saucisse, de l'épaule et quelques flageolets étaient les éléments d'une recette à même de pouvoir vous retourner l'estomac d'une violente façon... ses idées étaient du même bois.

Baluchons sur épaule, et bâton en main, il se dirigèrent à travers champs jusqu'à un chemin reliant Castelnaudary à Foix. D'une manière ou d'une autre, ils se devaient de remplir leurs assiettes quand ils avaient faim.

Coutumiers de telles actions, il remarqua que sa femme maniait de mieux en mieux les ficelles du métier. Du moins, les ficelles qui étaient les siennes.. discrétion et air ridicule avec un bandeau d'ébène.

Il accompagna Abélone dans ses préparatifs et se demandait si les proies se dénicheraient rapidement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Abelone

avatar

Nombre de messages : 2
Date d'inscription : 07/11/2008

MessageSujet: Re: Une nuit, entre Foix et Castelnaudary   Ven 21 Nov - 13:18

Soudain un bruit de pas provenant de la sente accompagné d'une douce musique qu'ils reconnaissaient entre mille : des pièces de monnaie frottant les unes contre les autres par battement régulier, caractéristique d'une cuisse en mouvement. Leur son était feutré par l'epaisseur d'une etoffe ou d'un cuir... Une bourse donc ... et bien garnie sans doute.

La rouquine appuya d'une main delicate sur une des branches qui lui occultait la vue, et la lueur blanchâtre de la lune lui révéla un couple pour le moins etrange. Elle eccarquilla un peu plus les yeux pour bien dicerner le tout : un homme relativement chetif et habillé de quelques haillons uniquement, entrainant avec lui ... sa compagne, aux vues de leurs mains tendrement réunies. La dite compagne par contre était parée des plus beaux atours, au reflets changeants ... sans doute un beau velour epaix et semblait ma foi fort charpentée. Et, enfer et damnation, cette donzelle etait armée jusqu'aux dents ! C'était le monde à l'envers en quelque sorte ... Une autre chose était etrange : c'etait de sa cuisse à lui que provenait le son metallique convoité... Diantre un homme riche vêtu de guenilles !


Mais il n'était point tant de se poser des questions sur le pourquoi de ces etrangetés. Elle repartit en arrière et son regard hésitant se posa dans celui de Dal. Elle leva ses paumes en direction du ciel, accompagnant ce geste d'un haussement d'epaule et lui murmura au plus bas de ce qui pouvait être audible par les oreilles qui lui faisaient face : "y allons-nous ? ou les laisse-t-on passer mon ange ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aldara
À bâillonner
À bâillonner
avatar

Nombre de messages : 555
Date d'inscription : 04/07/2007

MessageSujet: Re: Une nuit, entre Foix et Castelnaudary   Ven 21 Nov - 14:35

"y allons-nous ? ou les laisse-t-on passer mon ange ?"
...
Elle stoppe net, lâche par instinct la main de Miléagan pour se saisir de son bras. Ses yeux noirs se plantent dans ceux de son chevalier, elle colle son index sur sa bouche fendue. Du regard, elle indique le fourré piqué de rouge à l'ombre noire, semblant dire "tu as entendu? Ca venait de là..."
Ses yeux s'affolent, allant de la bourse de cuir de Miléagan, à sa propre dague, du fourré aux lumières de la villes à peine visibles à cette heure.
Elle savait que c'était folie de prendre la route avec tout cet argent! Lui avait oublié sans doute, combien les routes étaient dangereuses et les brigands entraînés.
Son coeur tambourine, mais pas de peur... d'excitation!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Une nuit, entre Foix et Castelnaudary   

Revenir en haut Aller en bas
 
Une nuit, entre Foix et Castelnaudary
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Hésite entre 7D et le 650D
» Compositions trains de nuit entre Bordeaux et Nantes
» Barjavel - La nuit des Temps
» Ma batterie chute de 80% en une nuit...
» chateau bleu a foix

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Inter Vivos :: Rez-de-chaussée :: Bibliothèque-
Sauter vers: