Inter Vivos

Forum non officiel des RR
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Leçon

Aller en bas 
AuteurMessage
Aurèle
Bavard
Bavard
avatar

Nombre de messages : 55
Date d'inscription : 26/10/2008

MessageSujet: Leçon   Ven 5 Déc - 17:25

J'm'applique pis j'tire la langue. Il m'tarde de savoir si c'est juste, si Grand, il s'ra fier de moi.
J'gratte le parchemin, j'trempe ma plume dans l'encrier. Ca fait des vagues toutes noires, comme une mer dans la tempête.
J'ai fini!
GRAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAND!!!!

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Grandpas
Pipelette
Pipelette
avatar

Nombre de messages : 163
Localisation : Polignac (Bourbonnais-Auvergne)
Date d'inscription : 14/09/2008

MessageSujet: Re: Leçon   Ven 5 Déc - 22:21

Grandpas avait entendu quelqu'un l'appeler à la cuisine. Il avait bien reconnu la voix du jeune Aurèle et se précipita pensant que le gosse s'était fait mal en touchant quelque chose qu'il n'aurait pas dû.
En arrivant dans la cuisine, il resta sur le seuil, médusé de voir le gamin aux boucles rousses assis tranquillement à la table, un parchemin devant lui. Après quelques secondes, l'Écossais s'approcha et se pencha par dessus son épaule pour voir ce qu'il avait fait.

Il ne put s'empêcher de sourir en lisant les mots couchés sur le parchemin par Aurèle. Il y avait une faute à chaque mot, mais ce n'était pas important. Le gosse avait fait de gros efforts. Puis l'Écossais éclata de rire en lisant "l'or de la girafe".
Il s'assit près du minot et le regarda.

C'est très bien Aurèle. On va passer sur les fautes, car, comme je vous l'ai dit, on commence par apprendre à lire et à écrire. Mais il faut que vous essayiez d'écrire ce qui est dit.

Il lui montra alors du doigt les mots qu'il avait écrits. Insistant sur chacun d'eux. Il lui fit comprendre que ce qu'il avait mis sur le parchemin destiné à sa soeur n'était pas ce qui avait été dit.

Vous avez écrit "l'or de la girafe" alors que j'ai parlé de "l'orthographe". Vous saisissez la différence?

Il lui ébouriffa les cheveux tout en lui promettant d'envoyer son courrier au plus vite à Aldara.

_________________

Seigneur de Drummore, Baron du Connemara, Comte de Galloway
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aurèle
Bavard
Bavard
avatar

Nombre de messages : 55
Date d'inscription : 26/10/2008

MessageSujet: Re: Leçon   Sam 6 Déc - 21:58

Encore Grand qui m'secoue la tignasse, comme pour un gosse. En plus i's'moque, je l'vois bien. Pourtant j'suis fier de moi, moi. j'trouve que c'est rud'ment difficile d'écrire.
Pis cette Laure, j'sais pas qui c'est, mais j'sens que j'vais pas l'aimer. Moi, j'dis que tant qu'La Patronne, elle comprend c'qu'y a d'écrit dans ma lettre, on n'a pas b'soin d'cette Laure Tografe. On va pas non plus faire lire mon courrier à tout l'royaume!
J'regarde Grand avec mes yeux d'eau sale, comme disait La Mère, j'aim'rais bien avoir tout c'qu'y a derrière les siens. P'tet un jour que ma tête elle s'ra aussi creuse qu'la sienne, que j'y mette tous les mots qu'existent, sans avoir b'soin d'cette Laure.
La Mère elle disait qu'les gens qui savent parler, c'est parce qu'ils ont la tête vide et qu'ils peuvent se la remplir de c'qu'ils veulent, qu'nous les paysans, dans nos têtes pleines de soucis, y'a plus d'place pour les mots.
Moi, d'puis que j'suis dans c'tte maison, j'trouve que ma tête, elle s'vide. Bientôt, j's'rai plus un paysan. Et dans ma tête, j'y mettrai c'que j'veux, pour remplir le vide...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Grandpas
Pipelette
Pipelette
avatar

Nombre de messages : 163
Localisation : Polignac (Bourbonnais-Auvergne)
Date d'inscription : 14/09/2008

MessageSujet: Re: Leçon   Sam 6 Déc - 22:45

Grandpas regarda le gosse. Il voyait bien qu'il cogitait. Il aimait bien voir qu'un enfant s'intéressait à ce qu'on pouvait lui dire ou lui apprendre. Il aimait bien Aurèle et il fut content de voir que le môme faisait des efforts. Mais il vit aussi qu'il se posait des questions.

Quelque chose ne va pas Aurèle? Si vous avez des questions, n'hésitez surtout pas. Je m'efforcerai d'y répondre le plus clairement possible.

Il regarda encore le parchemin et ajouta juste en dessous du courrier d'Aurèle quelques lignes pour Aldara.

Citation :
Ma chère soeur,

Voici quelques mots d'Aurèle, ses premiers à vrai dire. Promets-moi deux choses. La première, c'est d'occulter les fautes qui sont légions. La seconde, c'est de lui répondre. Il en sera ravi et en plus, cela lui fera un exercice de lecture.

Je t'embrasse ma chère soeur. Prends bien soin de toi.
Aragorn.

Il roula le parchemin et regarda Aurèle. Puis il se leva.

Et si on parlait en allant mettre cette lettre à la patte de mon faucon pour qu'il l'emmène à Aldara?

_________________

Seigneur de Drummore, Baron du Connemara, Comte de Galloway
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aldara
À bâillonner
À bâillonner
avatar

Nombre de messages : 555
Date d'inscription : 04/07/2007

MessageSujet: Re: Leçon   Mer 10 Déc - 18:06

La Rouge n'en avait d'abord pas cru ses yeux, quand elle avait ouvert le pli, maladroitement roulé à la patte de son pigeon. Elle avait d'abord pensé à une blague. Impossible que cet enfant crasseux, à la morve toujours prompte et aux doigts boudinés eut été capable d'écrire cela!
Pourtant, elle ne savait trop pourquoi, elle reconnaissait le phrasé de l'enfant et puis il parlait de quelque chose qui le concernait directement.
Les derniers mots lui avaient ouvert le coeur, tant ils étaient à la fois simples et forts. Ce minot était décidément de bonne trempe! Aldara avait du nez pour choisir ses amis, ses amours et apparemment aussi ses gens! Mais le rouquin était-il vraiment de ses gens?...

Un peu tremblante, elle avait glissé le pli dans son corsage, tout près de son coeur et avait voulu y répondre dans l'instant.
Elle profita donc d'une halte, entre Berry et BA pour envoyer un courrier à l'enfant, accompagnée d'une lettre pour son frère.

Mon Frère,
Je suis fort surprise de ce que tu m'envoies là. Ce minot est étonnant, je compte sur toi pour le protéger, tant que je ne suis pas là. Je joins à cette lettre un pli fort simple et le plus lisible possible à l'intention d'Aurèle, je sais que tu l'aideras à déchiffrer cela.
Je profite pour te donner quelques nouvelles.
Je vais bien, la route est agréable, d'autant que je ne la fais plus seule depuis quelques jours. J'ai ramassé un pauvre bougre, jeune vagabond inexpérimenté et épris de liberté qui comptait partir le nez au vent avec un état de santé proche du néant. Je lui ai donc proposé mon bras, pour le guider et le protéger, aussi long qu'il le voudra.
Et puis... je ne sais comment te dire cela car je suis sûre de ta colère. Ce serait trop long à t'expliquer maintenant mais... j'ai croisé Lohen en taverne à Montluçon et lui ai demandé de tout quitter pour me suivre, persuadée qu'il ne le ferait point. Mais le bougre a obtempéré! Nous descendons donc tous trois sur Toulouse.
Et ne grommelle pas! Je t'entends d'ici! Au moins dis-toi que je suis plus en sécurité que seule...
Une dernière chose: nous remonterons avec Aurèle, bien évidemment. Je voudrais que tu lui en parles, qu'il sache qu'il ne reverra sans doute jamais les siens, s'il nous suit, et j'espère qu'il le fera. Je compte sur ta douceur et ta diplomatie pour ne point l'effrayer. Il commence à me plaire, ce môme, et je serai contrite de m'en séparer!

Je te laisse mon Frère, sois assuré de mon affection et de mes pensées.
Aldara




_________________
Disparue...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Grandpas
Pipelette
Pipelette
avatar

Nombre de messages : 163
Localisation : Polignac (Bourbonnais-Auvergne)
Date d'inscription : 14/09/2008

MessageSujet: Re: Leçon   Mer 10 Déc - 19:50

Grandpas arriva dans la cuisine où se trouvait Aurèle en train de faire ses exercices d'écriture. Le gosse tourna la tête et sourit en voyant arriver l'Écossais qui ruminait intérieurement sur un passage du courrier de sa soeur qui lui était adressé.
Il approcha du gamin et s'assit à ses côtés, posant devant lui la lettre d'Aldara qui lui était destinée.

On va faire un exercice de lecture avec la réponse d'Aldara à ta lettre de l'autre jour. Vous voulez bien?

Il regarda le petit rouquin et s'efforça de lui sourire malgré la colère qui prenait possession de ses nerfs! Décidément, sa soeur était des plus inconscientes et surtout, elle était trop sure d'elle. Elle était bien, voyageant avec un jeune vagabond et un paysan inexpérimenté et qui plus avait ressuscité on ne sait comment. Voilà peut-être bien une chose qui intéresserait fortement l'Inquisition, se dit-il en ronchonnant intérieurement.

_________________

Seigneur de Drummore, Baron du Connemara, Comte de Galloway
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aurèle
Bavard
Bavard
avatar

Nombre de messages : 55
Date d'inscription : 26/10/2008

MessageSujet: Re: Leçon   Ven 12 Déc - 17:44

Elle a écrit beaucoup La Patronne! Y'a des vagues noires sur tout le papier! J'en ai presque envie d'vomir tell'ment ça monte et ça descend.
J'colle mon doigt sur les premières vagues, pis j'le laisse glisser comme une p'tite barque. Les grandes lettres c'est facile, j'l'ai connais toutes maint'nant, c'est les p'tites qui m'éclaboussent plus. Pis mon prénom aussi, j'le r'connais, il est beau, avec sa p'tite feuille de chêne sur la tête.
La Patronne, elle dit que si j'continue à bien lire et écrire, un jour, j's'rai un grand monsieur, couvert d'or et tout. J'voudrais avoir une jolie maison comme la sienne, pis des gens, comme disent les riches, des gens qui font tout à ma place. Comme moi, j'suis un gens d'la Patronne. Sauf qu'elle dit rien que j'dois faire, dans sa lettre. Elle parle pas du bois, ni d'la cour à nettoyer, ou d'courses à faire... P'tet qu'elle le dit dans la lettre que Grand lit et relit en fronçant les sourcils. Ca doit être des mauvaises nouvelles ou bien des ordres pour Grand. Il le cache, mais j'le vois bien qu'il est colère, Grand. Il serre les dents dans sa bouche, ça fait comme des p'tits serpents qui remuent sous la peau de sa mâchoire. Il pince les lèvres, comme si les mots qu'y avait derrière, il valait mieux les r'tenir, parce qu'ils sont trop coupants ou trop pointus. Pis ses sourcils ils montent et descendent, comme des buissons de houx secoués par un sanglier furieux. Tout ça, c'est la colère. J'le sais, j'me souviens qu'le Père, il f'sait pareil avant d'cogner.
Mais ici, personne me cogne, ça aide à faire du vide dans ma tête pour y mettre des mots...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lastree
Discret
Discret
avatar

Nombre de messages : 22
Date d'inscription : 14/11/2008

MessageSujet: Re: Leçon   Sam 13 Déc - 16:25

Elle pénétra dans la cuisine sans faire un bruit, elle cherchait l'enfant qui l'avait accueillie pour lui demander de leur préparer un repas léger pour le voyage.

Elle ne savait pas encore ce que déciderait Lilas, la suivre en Bretagne, rejoindre Crategos ou rester à Castelnaudary.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aurèle
Bavard
Bavard
avatar

Nombre de messages : 55
Date d'inscription : 26/10/2008

MessageSujet: Re: Leçon   Dim 14 Déc - 17:10

J'm'applique sur les vagues de La Patronne quand j'entends quelqu'un qui rentre dans la cuisine. C'est la dame aux cheveux de nuit. J'me lève pis j'me plante devant elle, en l'vant un peu l'menton pour la r'garder dans les yeux.
Je peux faire quelque chose pour vous, Dame Nuit?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lastree
Discret
Discret
avatar

Nombre de messages : 22
Date d'inscription : 14/11/2008

MessageSujet: Re: Leçon   Dim 14 Déc - 22:33

Une petite chose dans sa voix, une légère vibration, elle ne savait l'expliquer, mais elle eut l'impression de sentir comme un reproche dans cette voix là ... à moins que ce ne fut la mine déterminée du jeune Aurèle.
A son tour elle fixa le jeune garçon, plantant son regard orageux dans le sien sans ciller.


"Je crois que vous pouvez en effet ... Lilas n'est plus la bienvenue en ces lieux ..."

L'était-elle elle-même, rien n'était moins sûr?

"Grandpas souhaite que je l'emmène le plus loin possible de sa vue, et je me demandais si vous auriez en cuisine quelques vivres pour la route."

Elle aurait mille fois préféré venir en ces lieux pour de plus agréables raisons, y reviendrait-elle un jour? Qui sait?

"Autre chose ... Grandpas dort à l'étage, je crois qu'il a beaucoup de sommeil en retard, et qu'il est un peu en état de choc, si vous pouviez vous occuper de lui Aurèle, je vous en saurez gréé."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aurèle
Bavard
Bavard
avatar

Nombre de messages : 55
Date d'inscription : 26/10/2008

MessageSujet: Re: Leçon   Lun 15 Déc - 1:04

Elle a une drôle de figure, Dame Nuit. Elle a l'air mal à l'aise.
"Lilas n'est plus la bienvenue en ces lieux ..." qu'elle dit. Ca, c'est pas une surprise. Dame Fleur, elle a fait du mal à Grand et du coup, elle a fait du mal à La Patronne. Et La Patronne, à c'que j'ai compris, faut faire attention à ses fesses quand on s'loupe. Parait qu'elle a du nez pour choisir ses zamis, alors quand on lui prouve qu'elle s'est trompée, elle fait pas d'quartier. J'crois qu'c'est pour ça qu'elle m'a d'mandé d'aller récupérer la clé de Dame Fleur sur son ch'vet, l'autre fois...
Ah, Dame Fleur s'en va alors... Et pourquoi vous partez aussi, vous? Z'avez fait du mal à Grand, aussi?

Elle veut manger Dame Nuit. Ou du moins, elle veut du manger à emporter en voyage. J'sais pas pourquoi, mais j'vois tout trouble d'un coup. J'ai pas tell'ment envie qu'elle parte moi, Dame Nuit. En plus elle m'vouvoie comme Grand et ça j'aime.
J'réfléchis pas trop, pis j'prends sa main toute fine dans la mienne, toute petite. J'l'emmène près d'la table où ya les vagues toutes noires.
Vous voulez pas m'aider à lire un peu d'abord?...
J'm'assois sans lâcher sa main, j'lui montre du menton la signature d'La Patronne, pis j'dis tout doucement, en la r'gardant droit dans les yeux, avec les miens tout délavés:
Elle voudrait pas qu'vous partiez comme ça...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lastree
Discret
Discret
avatar

Nombre de messages : 22
Date d'inscription : 14/11/2008

MessageSujet: Re: Leçon   Lun 15 Déc - 11:38

La réflexion du gamin la laissa songeuse ... Aurait-elle fait du mal à Grandpas? Non, elle ne voyait vraiment pas comment, elle n'avait absolument aucun impact sur le moral de cet homme, en revanche, elle avait peut-être trop traîné pour quitter cette maison.

"Je pars parce que Grandpas me l'a demandé, il souhaite que j'emmène Lilas loin d'ici, je m'exécute, rien de plus, rien de moins."

Et puis elle sentit sa petite main glisser dans la sienne et l'entraîner vers la table. Une boule d'émotion lui enserra la gorge ... elle n'aurait su dire pourquoi, mais elle se laissa faire et s'installa à table, posant les yeux sur le courrier que le jeune Aurèle tentait de déchiffrer.
Il lui laissa alors comprendre que Dame Aldara, qu'elle n'avait pourtant que très peu vue, n'aurait pas aimé la voir partir comme ça. Elle-même n'était pas fière de devoir s'en aller sans même l'avoir remerciée de l'avoir invitée.


"Je veux bien vous aider, si je le puis ... Où en étiez-vous?"

Était-ce des larmes qu'elle voyait briller dans les yeux du gamin? Elle n'en était pas certaine et pensait qu'il n'apprécierait pas qu'on le lui fasse remarquer. Elle se tut et attendit qu'il prenne place à ses côtés.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aurèle
Bavard
Bavard
avatar

Nombre de messages : 55
Date d'inscription : 26/10/2008

MessageSujet: Re: Leçon   Mer 17 Déc - 16:58

Dame Nuit accepte de rester un p'tit peu plus. J'lui souris pour la r'mercier.
Elle m'aide à déchiffrer les vagues noires d' La Patronne. C'est fou comme les mots sont tout noirs sur l' papier pis quand ils s'posent sur ma langue, ils d'viennent plus clairs. J'comprends tout c'que La Patronne elle a écrit!
Dame Nuit dit qu'elle part parce que Grand veut que Dame Fleur s'en aille. Mais Dame Fleur, elle est déjà partie, ça fait longtemps. J'le sais parce que c'est moi qui lui ai r'pris ses clés... J'pense que la lettre d'La Patronne pour Dame Fleur, elle disait à Dame Fleur de s'en aller vite fait avant qu'La Patronne revienne. Et vu qu'La Patronne, elle va pas tarder...

'Savez, Dame Nuit, elle est d'jà partie Dame Fleur. Elle était pressée de r'trouver son amoureux qui Gratte-les Gosses, j'crois... oh, n'allez pas croire que j'ai collé mes zoreilles partout! J'ai appris ça... bien malgré moi! Pis vous savez, La Patronne, elle est sur le ch'min, elle va arrivée bientôt. Ca s'rait bien qu'vous la voyez avant d'partir... Non?

Mon grand doigt, il est posé sur un mot tout noir, mais mes yeux, ils sont dans ceux d'Dame Nuit. J'espère qu'elle va dire oui.

Ca toque à la porte...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lastree
Discret
Discret
avatar

Nombre de messages : 22
Date d'inscription : 14/11/2008

MessageSujet: Re: Leçon   Jeu 18 Déc - 13:40

L'annonce faite par le jeune Aurèle la laissa interdite, comment partie? Cela ne pouvait être, elle était là depuis trop peu de temps et n'avait pas ... Combien de temps avait-elle dormi au juste?

Elle se savait épuisée par le long voyage qu'elle avait effectué mais elle avait le sentiment de n'avoir dormi que quelques heures à peine ... Etait-elle restée longtemps dans la chambre, là haut, avec Grandpas?

Elle balaya d'un geste de la main assorti d'une courte phrase, la question des oreilles trainantes:


"Peu m'importe que vous écoutiez aux portes ... Je suis de nature très curieuse moi-même ..."

Elle se rappelait elle-même le nombre incalculable de fois où elle avait espionné sont père quand il recevait au salon ses amis joueurs et ses créanciers.

" ... et rassurez-vous, lorsque deux personnes veulent réellement tenir un secret à l'abri des oreilles indiscrètes, l'épaisseur de la porte n'a pas d'importance ..."

Imperceptiblement le ton de sa voix changea et devint plus sec


" Vous qui savez tout ... Pourriez-vous me dire depuis combien de temps Lilas est partie, combien de temps j'ai dormi?"


On toqua à la porte, elle espérait qu'il lui répondrait avant d'aller ouvrir ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aurèle
Bavard
Bavard
avatar

Nombre de messages : 55
Date d'inscription : 26/10/2008

MessageSujet: Re: Leçon   Ven 19 Déc - 0:17

J'quitte pas Dame Nuit des zyeux mais mes zoreilles, elles s'étirent vers la porte d'entrée. J'me lève mais j'lâche pas la main un peu crispée. J'veux qu'Dame Nuit, elle vienne avec moi, alors j'l'entraine hors d'la cuisine en lui disant : Dame Fleur elle est partie ya plusieurs jours, sans dire "au r'voir" à personne. C'pas grave, elle manq'ra pas à grand monde, en tout cas pas à Grand, ni à moi... et encore moins à La Patronne... V'nez avec moi, j'dois faire mon travail et ouvrir la porte.

Avec ma main libre, j'me r'braille, faut que j'sois présentable, un minimum. Mes godillots font un bruit d'enfer dans le hall, ceux d'Dame Nuit, on dirait du coton. J'fais du bruit pour deux!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lastree
Discret
Discret
avatar

Nombre de messages : 22
Date d'inscription : 14/11/2008

MessageSujet: Re: Leçon   Ven 19 Déc - 11:34

Elle se laissa entrainer docilement sans bien comprendre ce qui se passait.

Les seules pensées qui passaient la barrière de sa conscience étaient embrouillées, comme une pelote de laine laissée trop longtemps entre les pattes d'un chaton ... Lilas était partie ... seule ... depuis plusieurs jours ... sans elle ... elle ne manquerait à personne ici ... lui manquerait-elle à elle?

Pourquoi ne pas être venu la retrouver? Avait-elle fait tout ce chemin depuis la Bretagne en vain? Pour se retrouver finalement seule, parmi ces gens qui étaient pour elle des étrangers ...

La main chaude du gamin était comme une bouée à laquelle elle se raccrochait pour ne pas perdre pied ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Leçon   

Revenir en haut Aller en bas
 
Leçon
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Inter Vivos :: Rez-de-chaussée :: Cuisine-
Sauter vers: