Inter Vivos

Forum non officiel des RR
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Oraison pour une étincelle

Aller en bas 
AuteurMessage
Aldara
À bâillonner
À bâillonner
avatar

Nombre de messages : 555
Date d'inscription : 04/07/2007

MessageSujet: Oraison pour une étincelle   Mer 22 Aoû - 23:02




Aldara s’avança sous le soleil encore chaud de cette fin d’été. Elle portait la belle robe rouge sang que Johanara lui avait prêtée pour le bal et tenait à la main un petit rouleau de parchemin. Elle marcha sur le chemin, les yeux clos, à la recherche d’une vibration, d’un son, d’une odeur… quelque chose qui lui indiquerait qu’elle était en communion avec … Elle.
Elle s’arrêta soudain, ouvrit les yeux et vit à ses pieds un petit cristal de roche, étincelant comme un diamant sous le soleil d’Aout. Elle sourit, déroula le parchemin et commença à lire :


Mon Ellya,

Tes rires ne chatouilleront plus jamais mon cœur, mais ils résonnent encore dans ma tête…

Jamais je n’oublierai ce moment où j’ai vu s’éteindre dans tes yeux cette petite étincelle que je chérissais tant. Une étincelle, oui… Tu fus mon étincelle. Parce qu’une étincelle est brillante, lumineuse, aveuglante et en même temps si petite. Parce qu’une étincelle est fugace, éphémère. Parce qu’une étincelle peut embraser une forêt…

Tu éclairas mes nuits sombres, de ta petite flamme fugace et vacillante. Tu embrasas mon cœur et changea ma vie à jamais.

Hier, je pensais que personne ne trouverait de place dans mon cœur déchiré par la mort de Weulfen. Aujourd’hui, je sais que tu m’as aimée, au-delà même de la raison. Et mon cœur émietté à mes pieds me fait dire que je t’ai aimée, au-delà même de la raison…

Hier, je pensais ne jamais pouvoir aimer un homme, encore moins le laisser me toucher. Aujourd’hui, j’aime et je suis aimée, de mon cher Dirix au goût d’orange et de cannelle. Demain, nous vivrons ensemble, enlacés au petit matin, nos corps encore humides de nuits folles.

Hier, je voulais me débarrasser de ce fardeau encombrant qui me tiraillait les entrailles. Aujourd’hui je caresse mes formes naissantes et mon ventre encore plat à la recherche d’un mouvement de l’enfant qui grandit en moi.
Demain, il portera ton nom ou celui de ton fils et sera un être comblé, d’amour et de force…

Cette force que je sens en moi, au creux de mes reins, depuis ce triste soir où tu nous quittas.
Je sens qu’elle ne me quittera jamais, comme une étincelle qui se consume lentement, un soleil éternel qui me réchauffera dans mes heures sombres.

Un soir, dans une taverne, je t’ai appelée « mon sel », me souvenant d’un conte que ma mère me lisait, enfant. Je t’ai dit que, dès notre arrivée à Loches, je te montrerai quelque chose. Le destin a voulu que jamais nous n’arrivions à Loches ensemble…
Aussi, je te conte cette histoire, ma Lumière, espérant que là où tu es, tu
l’entendes et que tu puisses à ton tour, la conter à ton cher Alex, le couvrant de baisers divins.


Je t’aime et jamais ne t’oublierai.

Aldara, Ad Astra

(suit le conte)

Aldara roula le parchemin, baissa les yeux sur le petit cristal de roche et le
ramassa. Elle le posa sur le parchemin, au bord du chemin, sous le chaud soleil de cette fin de journée, espérant que le papier s’enflamme sous la réverbération du cristal. Elle attendit un peu, un signe, un son, une odeur, … soupira et tourna les talons.




(HRP : désolée si c’est un peu long, mais je tenais à le faire…Encore merci pour tout, jamais je ne t’oublierai, toi la joueuse. Comme Aldara n’oubliera jamais Ellya sa déesse de lumière)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Oraison pour une étincelle
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Oraison pour un Ange
» MAME COLLECTION POUR TOUS
» Quel boitier numérique pour vieux objectifs argentiques ?
» Quels réglages pour un paysage
» Pointillés pour pliage ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Inter Vivos :: Rez-de-chaussée :: Bibliothèque-
Sauter vers: