Inter Vivos

Forum non officiel des RR
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Une bien triste nouvelle

Aller en bas 
AuteurMessage
Aldara
À bâillonner
À bâillonner
avatar

Nombre de messages : 555
Date d'inscription : 04/07/2007

MessageSujet: Une bien triste nouvelle   Dim 27 Jan - 18:19

Aldara s'était faite embarquée, elle ne savait pas bien comment, par Crategos, jusqu'à Chateauroux. Elle qui avait dit ne pas vouloir prendre position, voilà qu'elle allait le suivre dans son tour du Berry!
Elle était un peu fatiguée, peut-être avait-il profité de cette faiblesse... Il disait avoit tant besoin d'elle...

Avant de partir, elle repassa à l'Auberge où Comte de Nissac et Dame Floryne s'abreugaveaient, de tisane, bien entendu...
Comte lui avait fait un cadeau... étrange... A la fois superbe et déplacé. Tentant et repoussant... Une façon sans doute de faire la paix après ces deux voiles dérobés et ce poignet tordu...

Il disait que c'était ainsi qu'il la voyait, ainsi qu'elle était belle... sans voile...
Plus elle regardait le croquis, plus elle se demandait si elle ne devait pas lever le voile sur cette partie de son passé...
En attendant, elle avait besoin de s'habituer à l'idée et préférait que le dessin reste à l'Auberge durant son voyage.




**********
Un pigeon tapote son bec sur la vitre de l'Auberge qui semble vide. Epuisé, il se recroqueville sur ses pattes et attend que quelqu'un se décide à venir lire le message funeste qu'il apporte...

Dame Aldara,
C'est par la dernière volonté d'un homme qui vous portait haut dans son coeur que je me permets de vous écrire. Messire Dirix a rejoint Nostre Seigneur, en ce jour du 22 Janvier An de Grâce 1456, après une longue agonie en nos murs, le monastère de Noirlac.
Voilà plusieurs semaines que le pauvre homme s'était retiré chez nous, victime d'une fatigue inexplicable et infinie. Nos bons soins n'ont pas suffit à le garder en vie, il semblait ne pas vouloir vraiment lutter. Avant de livrer son dernier souffle, il a murmuré vostre nom à mon oreille, demandant à ce qu'on vous fasse prévenir et que vous veniez récupérer sa dépouille si toutefois, vous ne l'aviez oublié. Dirix vous attend donc, dans sa dernière demeure.
Toutes nos condoléances vous accompagnent dans cette terrible épreuve.


Père Farregio


**********
A son arrivée, Aldara trouva une petite boule de plumes frigorifiée sur le bord de la fenêtre. Elle déplia le billet, glissa quelques graines sous le bec du volatile transi, lisant la missive, blême et raide dans sa robe noire. Elle replia le parchemin, soupira profondément, bien consciente que cette fois, plus rien de son passé n'avait survécu. Elle griffonna à la hâte un message pour son Ange:
"Mon Amour,
Dirix est mort, son corps est à Noirlac, je ne peux l'y laisser. Je m'en vais le chercher, lui offrir sa dernière demeure ici, au village qui l'a adopté. J'espère que tu comprends mon départ précipité qui n'est que la preuve d'une affection fidèle pour le premier de mes amis, celui qui me regarda non plus comme une balafrée, mais comme une femme blessée, non plus comme une bête curieuse, mais comme une personne, une vraie personne.Parce que je lui dois beaucoup, il a besoin de moi, pour la dernière fois...
Je t'aime.
Aldara"


Elle ressortit aussitôt, serrant son châle sur ses épaules et commença à gravir l'interminable côte qui menait au monastère, là où un ange de cannelle orangée avait livré son dernier souffle, effluve divine d'un passé parfumé mais révolu...
**********



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Une bien triste nouvelle
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Une bien triste nouvelle
» Une bien triste nouvelle...
» Une bien triste nouvelle
» Décès de Pascal VAREILHES (MrDodge11)
» Une bien triste nouvelle, Anne Golon nous a quitté

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Inter Vivos :: Dépendances :: L'Auberge Rouge-
Sauter vers: